Informations régionales

C'est le congrès de la Fédération des chasseurs et pêcheurs

8 avril 2016

La fédération des chasseurs et pêcheurs souhaite toujours scinder la zone 01 en deux quand il est question de permis pour cerf sans bois.

    Il sera question de cet enjeu lors de la tenue du congrès annuel de la Fédération des chasseurs et pêcheurs de la Gaspésie ce samedi à la polyvalente de Grande-Rivière.

C’est la disparité du cheptel en Gaspésie qui pousse la fédération à faire cette demande. Alors que dans le sud de la Gaspésie le chevreuil est très présent, il est beaucoup plus rare du côté nord.

Pour le président de la section régionale de la Fédération, Alain Poitras, le contexte de chasse dans la Baie des Chaleurs permet d’abattre des cerfs sans bois quand les statistiques révèlent que leur nombre est suffisant. Cependant, il ne croit pas que des permis pour cerfs sans bois devraient être valides du côté nord alors que le chevreuil a déjà de la difficulté à s’implanter :

 

 

Le congrès sera aussi l’occasion de discuter du QDM, soit le Quality deer management ou Gestion de la Qualité des Populations de Chevreuils. Il s’agit en fait d’une méthode de gestion qui restreint, parmi d’autres mesures, la récolte de jeunes mâles. Un conférencier de l’Estrie viendra témoigner de leur expérience avec cette méthode de gestion. Cependant, Alain Poitras affirme qu’il s’agit d’une simplement d’une conférence et que la fédération n’a aucunement l’intention de demander à ce que le QDM soit appliqué en Gaspésie.

  

 

Il sera aussi question lors du congrès de bar rayé, d’orignal et de la relève dans le monde faunique, entre autres.


Retour

PARTAGER