Informations régionales

Besoin d'un meilleur financement

Christian Caissy devant l'entrée

Besoin d'un meilleur financement

10 novembre 2016

Le Regroupement des maisons des jeunes de la Gaspésie réclame un meilleur financement.

Jusqu’au 12 novembre, les maisons des jeunes ont décidé de démontrer à la population leur manque de financement. Au lieu de fermer complètement leurs portes, les maisons des jeunes ont plutôt décidé de placarder l’entrée de façon à ne laisser comme accès aux locaux qu’une embrasure correspondant à la hauteur de leur financement. Le slogan pour appuyer leurs revendications est; Pas fermées, mais de toute évidence sous-financées.

Christian Caissy, le directeur de la maison des jeunes de Maria et porte-parole pour le regroupement, explique que le financement en provenance du ministère de la Santé et des Services sociaux correspond à environ 30% des besoins. En Gaspésie, le budget d’une maison des jeunes varie de 40 mille dollars à environ 80 mille, alors qu’il faudrait plus de 350 mille dollars pour couvrir les besoins de façon convenable.

Pour Christian Caissy, les maisons des jeunes sont très importantes pour le bien-être de ces derniers et leur travail n’est pas reconnu :


 

Cette action a été posée dans le cadre de la campagne nationale, Je tiens à ma communauté, je soutiens le communautaire.

Retour

PARTAGER