Informations régionales

Bannière déployée à Montréal pour dénoncer d'exploitation pétrolière en Gaspésie

La bannière déployée par le Regroupement Junexit de la Gaspésie, ce matin. Photo : Facebook/peuplespourlaterremere

Bannière déployée à Montréal pour dénoncer d'exploitation pétrolière en Gaspésie

17 août 2017

Le Regroupement Junexit de la Gaspésie a déployé une grande bannière sur la façade du bureau du ministre des Ressources naturelles, à Montréal.

On peut y lire en rouge et noir « Le forage en Gaspésie, c’est NON Junex! Mettons fin à l’ère du pétrole ».

Ce coup d’éclat vise notamment à soutenir le soulèvement citoyen qui occupait les environs du puits Galt 4 de Junex, près de Gaspé. Ce blocus été démantelé par la Sûreté du Québec, lundi soir. Un camp de soutien situé plus bas sur la 198 est toujours en place.

Par ailleurs, un rassemblement s’organise cet après-midi, à Percé, pour dénoncer cette opération policière et appeler à la solidarité avec la personne qui a été arrêtée, suite à cette intervention. Frédérick Stoneypoint a comparu mardi au palais de justice de Percé.

Il fera une nouvelle apparition devant la cour pour son enquête sur remise en liberté. Le rassemblement se fera donc devant le bâtiment.

Dans la foulée du démantèlement des barricades qui ont bloqué l’accès au site Galt de Junex du 8 au 14 août dernier, le Regroupement vigilance hydrocarbures Québec (RVHQ) se réjouit que le Camp de la rivière York, établi en appui aux manifestants, sera maintenu.

Les citoyennes et citoyens qui avaient organisé le camp de soutien ont en effet annoncé hier soir qu’ils demeureront sur place pour continuer à s'opposer aux travaux d’exploration de Junex, prévus pour le début de septembre. Le RVHQ encourage les gens qui le peuvent à rejoindre le camp, situé aux abords de la route 198 à 20 km de Gaspé, ou à soutenir autrement l’action en cours.

Retour

PARTAGER