Informations régionales

Avenir du rail: la table des préfets demande de rencontrer Laurent Lessard

Gare de New Carlisle

Avenir du rail: la table des préfets demande de rencontrer Laurent Lessard

13 décembre 2016

Après leur rencontre d’hier, avec le ministre Sébastien Proulx, les préfets de la région demandent une rencontre avec le ministre des Transports.

Les élus sont satisfaits de leur entretien téléphonique de lundi, avec le ministre Proulx, responsable des dossiers gaspésiens au cabinet.

Toutefois, à la lumière de cette discussion de 30 minutes, ils constatent que c’est le ministre des Transports qui détient le pouvoir d’accorder le financement nécessaire à la réfection du rail.


La table des préfets propose que le gouvernement du Québec investisse pour augmenter la capacité portante de l’infrastructure, afin de permettre, en premier lieu, l’expédition d’une partie du ciment qui sera produit à Port-Daniel.

Les préfets demandent que Québec rende ensuite possible rapidement le transport de pales à partir de Gaspé où elles sont fabriquées.

En modulant la nature des travaux en fonction des besoins spécifiques de capacité portante, Québec devrait, selon les estimations qui circulent présentement, investir 75 millions de dollars. Cette somme permettrait du même coup, le retour de Via Rail jusqu’à New Carlisle.


La table élargie des préfets de la Gaspésie-les Îles veut donc avoir un entretien direct avec le ministre Laurent Lessard. Le président de la table des préfets, Guy Gallant, le président de la Société de chemin de fer de la Gaspésie, Éric Dubé et le directeur, Luc Lévesque ont, tous les trois, été mandatés par l’organisation régionale pour participer à cette éventuelle rencontre. Guy Gallant, président de la Table des préfets élargie de la Gaspésie-les Îles :

 


 

À la lumière de la position du ministre des Transports, et de celle du ministre responsable de la région, le président de la Table des préfets note qu’il ne manque au dossier que la mise à jour des fonctionnaires. Retour

PARTAGER