Informations régionales

Avenir du rail gaspésien: Québec interpellé lors d'une sortie concertée

Avenir du rail gaspésien: Québec interpellé lors d'une sortie concertée

29 novembre 2016

Le maire de Gaspé et la préfète de la MRC Rocher-Percé, Nadia Minassian, demandent au gouvernement du Québec de mettre la priorité sur le retour du train de marchandises jusqu'à l'extrémité du réseau ferroviaire.

Ces élus de la Gaspésie estiment que les investissements nécessaires pour la mise aux normes du rail doivent permettre le retour du transport de marchandises jusqu’à Gaspé. Cette option aurait pour effet d’engendrer une meilleure rentabilité pour la Société de chemin de fer de la Gaspésie pour les prochaines années, en plus de favoriser la création d’emplois dans notre région.

Le maire de Gaspé, Daniel Côté, estime que le retour du train de marchandises serait un atout autant pour le transport des pales de LM Wind Power que pour l’arrivée de nouvelles entreprises dans sa ville :



Une étude réalisée l’an dernier par Canarail évaluait les coûts de réparation du tronçon Matapédia-Gaspé à près de 86 millions de dollars. Toutefois, Daniel Côté mentionne que les investissements nécessaires pour rétablir la circulation ferroviaire de marchandises pourraient être moindres que prévu :


En plus des nombreux appuis d'intervenants importants du développement économique de la Gaspésie, s’ajoutent le Conseil du Patronat, la Fédération des Chambres de commerce du Québec et Manufacturiers et Exportateurs du Québec.

 

Retour

PARTAGER