Informations régionales

Analyse du rail: Québec est pointé du doigt pour les retards

Analyse du rail: Québec est pointé du doigt pour les retards

10 avril 2017

Québec est pointé du doigt pour les retards d’investissements pour le chemin de fer en Gaspésie.

Le gouvernement affirme depuis le mois de décembre que de nouvelles analyses doivent être réalisées afin de déterminer les travaux à effectuer et les coûts attachés pour amener un train de marchandises jusqu’à Gaspé.

Pourtant, personne du MTQ ne s’est déplacé depuis plus d’un an pour venir examiner les infrastructures du rail.

Québec aurait donc utilisé les données fournies par la Société du chemin de fer de la Gaspésie pour prendre sa décision, lorsqu’il voulait annoncer la réfection entre Matapédia et New Carlisle, selon le directeur de la société, Luc Levesque.
Il se dit surpris qu’avec les études disponibles rien ne soit décidé pour la réfection jusqu’à Gaspé.



Le maire de Gaspé, Daniel Côté, dénonce l’attitude de Québec qui justifie les retards en raison d’études à effectuer, alors qu’elles existent et qu’elles ont déjà été utilisées.



De plus, même si le gouvernement annonçait dans les prochaines semaines des investissements pour le rail, Luc Levesque affirme qu’il est déjà trop tard pour des travaux cet été et est peu confiant pour l’automne.



Une annonce de Québec qui surviendrait à partir de juin pourrait nous amener à des travaux pour le printemps 2018. Retour

PARTAGER