Informations régionales

 7 fois plus d'interventions du CALACS

7 fois plus d'interventions du CALACS

19 février 2018

Le mouvement de dénonciation #Moiaussi provoque une explosion des demandes d’aide et d’information au Centre d’Aide et de Lutte contre les Agressions à Caractère Sexuel La Bôme-Gaspésie (CALACS).

Jusqu’à maintenant dans la MRC de La Côte-de-Gaspé, il y a 7 fois plus d’interventions concernant des demandes d’aide liées à des agressions ou du harcèlement sexuel, comparativement à l’an dernier. Ce qui est nouveau en Gaspésie, c’est le nombre de cas qui touchent le harcèlement en milieu de travail qui a considérablement augmenté. Si le mouvement #Moiaussi a provoqué une onde de choc quasi instantané dans les grands centres urbains lors de sa création en octobre, ce n’est que quelques semaines plus tard que le phénomène a frappé la région.

La directrice du CALACS, Marylin Arsenault, affirme que depuis novembre le nombre d’appels est en constante augmentation :

 

 

 

Marylin Arsenault explique aussi que sur le total des dossiers ouverts en Gaspésie, près de 40 % sont liées à du harcèlement sexuel en milieu de travail, ce qui n’était pas le cas dans les années passées :



En plus de cette caractéristique qui ressort cette année sur le territoire, le type de demandes d’aide varie aussi d’une MRC à l’autre :

Retour

PARTAGER