Informations régionales

5 Météores

30 août 2016

Le Festival des Percéides a remis 5 Météores à Percé, dimanche pour sa huitième édition.

Le Grand prix du jury a été décerné à Embrace of the serpent de Ciro Guerra, un documentaire centré sur la condition des indiens d’Amérique Latine face aux conséquences de la colonisation.

Le Prix du meilleur court métrage est allé au tchèque Yan Saska pour Happy End.  Le jury a applaudi son humour irrésistible et qualifié la construction narrative du film d’ingénieuse et vertigineuse.

Par ailleurs, la Démolition familiale de Patrick Damien a récolté le Prix du meilleur documentaire canadien pour son caractère poignant et surprenant et qui démolit les préjugés envers les régions, selon le président du jury Charles Tesson, directeur artistique de la Semaine de la critique du Festival de Cannes.

Le Fondateur et directeur artistique du Festival international de cinéma et d’art de Percé, François Cormier, note que l’événement est de plus en plus prisé par les cinéphiles. Les ventes de passeports donnant accès à toute la programmation a d’ailleurs triplé :

 

 

Le Prix Gaspésie- Les Îles a été offert au film en noir et blanc Harry Portrait d’un détective privé de Maxime Desruisseaux, notamment pour la forte présence et le jeu bien calibré de son acteur principal Nick Theodorakis.

Cette huitième édition du festival s’est conclue, dimanche, devant une salle comble à la Vieille usine de l’Anse-à-Beaufils.

L’événement se déroulait sous la présidence d’honneur de Carole Laure.

Retour

PARTAGER