Informations régionales

42 jours après son lancement, la Marche des Peuples pour la Terre Mère prend fin

11 juillet 2016

La Marche des Peuples pour la Terre Mère a pris fin vendredi à Rimouski.

La délégation d’écologistes avait quitté Amqui 42 jours plus tôt pour sillonner le contour de la péninsule gaspésienne afin de sensibiliser la population à l’exploitation des hydrocarbures.

Le groupe s’est arrêté notamment à Ristigouche partie sud-est où l’administration municipale doit se défendre contre une poursuite de Gastem qui souhaitait entreprendre des travaux d’exploration dans la localité.

Les manifestants ont aussi tenu un point de presse devant la cimenterie en construction de Ciment McInnis, à Port-Daniel-Gascons.

La Marche des Peuples pour la Terre Mère a aussi appuyé la communauté micmaque dans sa lutte contre le transport de pétrole par train vers Belledune où Chaleurs terminal pilote un projet de terminal pétrolier.

Cette campagne de mobilisation était issue d’une initiative collective et populaire.

Au total, plus de 150 individus de la Gaspésie, d’ailleurs au Québec et de l’Ontario se sont greffés, sur une plus ou moins courte période, au groupe.

Retour

PARTAGER