Informations régionales

4 pompiers de la base de Bonaventure se sont déplacés en Colombie-Britannique

4 pompiers de la base de Bonaventure se sont déplacés en Colombie-Britannique

3 août 2017

4 pompiers de la base de Bonaventure se sont déplacés en Colombie-Britannique pour prêter main forte.

À la suite de plusieurs dizaines feu de forêt détruisant l’environnement et délocalisant les citoyens de la province, la SOPFEU a décidé d’envoyer des troupes québécoises vers l’ouest du pays afin de maintenir et de ralentir les dommages causés par le feu.

Un manque flagrant de personnel de la Colombie-Britannique avait été noté. Selon un pompier sur place, la province n’aurait qu’un quart de la main-d’œuvre nécessaire pour exécuter le travail.

Serge-Paul Jean de Saint-Siméon a été envoyé à trois reprises en Colombie-Britannique, chacun des voyages pour une durée de 14 jours.

Au moment où ils arrivent sur place, les pompiers sont localisés, avec plusieurs dizaines d’autres travailleurs, dans une région en besoin :

 

Comme les trois autres pompiers de la base de Bonaventure, ils ne décident pas eux-mêmes de leurs déplacements. D’abord, les pompiers doivent passer un test d’endurance physique et ensuite, selon un certain ratio, les pompiers qui auront à se déplacer sont tirés au sort dans chacune des bases.

Serge-Paul Jean souligne que la situation se rétablie tranquillement dans certains coins de la Colombie-Britannique :

 

Et, pendant ce temps, la Société de protection des forêts contre le feu est intervenue en début d’après-midi pour un début d’incendie dans le secteur de Cloridorme.

L’intervention rapide de l’avion-citerne a permis de contenir le foyer d’incendie aux environs de 15h00.

Ailleurs sur le territoire du Bas-St-Laurent et de la Gaspésie, un incendie est contenu dans la vallée de la Matapédia et la SOPFEU travaille à l’extinction complète d’un second incendie dans le secteur de St-Ulric de Matane.

Retour

PARTAGER