Informations régionales

4% de taxes pour compenser la baisse de vitesse dans le golfe

3 octobre 2017

Une première entreprise de transport maritime, Océanex, impose une taxe de 4 % sur ses livraisons entre Montréal et Terre-Neuve pour compenser les impacts des mesures pour protéger les baleines.

Le quotidien La Presse rapporte que les coûts de carburant et de main-d’œuvre sont en hausse, à cause de la limite de vitesse de 10 nœuds imposée par Transports Canada pour éviter les collisions avec les baleines.

De son côté, la CTMA, aux Îles-de-la-Madeline, a également adopté une série de mesures en ce sens. Le directeur général, Emmanuel Aucoin, explique utiliser un seul moteur sur la route des baleines noires, pour minimiser l’impact financier de cette restriction :



De plus, Emmanuel Aucoin précise que son contrat de Transports Québec lui permet d’utiliser les revenus générés par l’excellent achalandage touristique sur le CTMA Vacancier, pour compenser la hausse des frais d’opération liée aux baleines menacées d’extinction.

Par ailleurs, le Pearl Mist a écopé à son tour d’une amende de Transports Canada pour excès de vitesse. Il s’agit d’un navire de croisière international qui sera justement de passage mardi, dans la baie de Gaspé. Retour

PARTAGER