Informations régionales

300 étudiants indiens et chinois au campus montréal du Cégep de la Gaspésie-les Îles

6 avril 2016

Le Cégep de la Gaspésie-les Îles détient maintenant un campus à Montréal avec 300 étudiants inscrits.

À deux adresses, sur la rue Sherbrooke, l’institution collégiale dispense depuis environ 1 an des cours qui touchent essentiellement l’informatique, la réseautique et les conseils financiers.

Ces cours sont offerts en anglais à des étudiants étrangers qui proviennent principalement de l’Inde. L’institution gaspésienne accueille aussi, dans ses classes à Montréal, des étudiants chinois et pourrait recevoir bientôt des Sud-Coréens.

Le campus montréalais a accueilli quelques dizaines d’étudiants en mai 2015.

De nouvelles cohortes se sont ajoutées en septembre et en janvier derniers pour un total de 300 étudiants aujourd’hui qui doivent détenir un visa du gouvernement fédéral pour être aux études.

Le Cégep de la Gaspésie-les Îles propose cette formation en collaboration avec un partenaire privé indien qui se spécialise dans le domaine de l’éducation à Montréal et Toronto.

L’entreprise se charge du recrutement des étudiants étrangers, des investissements dans les infrastructures, des opérations liées à la vie étudiante et de l’achat des équipements.

Le cégep, en contrepartie, s’occupe de la prestation pédagogique, donc de l’embauche des enseignants, il veille à la qualité de la formation et à la supervision des plans de cours.

Le partenaire demande l’anonymat pour des raisons concurrentielles, souligne le directeur général du Cégep de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, Yves Galipeau.

Il note que l’institution a été approchée parce qu’elle fait partie des rares au Québec à offrir des formations en français et en anglais :

 

Jusqu’ici, le cégep était demeuré discret sur ce partenariat :

 

Le cégep se partage les revenus avec le partenaire privé.

L’entente n’est pas finalisée encore. Les parties sont en négociation actuellement. Le cégep a fixé ses tarifs sur la base d’une approche de projet-pilote.

Retour

PARTAGER