Informations régionales

19,88% de taxes à la frontière américaine pour les produits des petites usines

19,88% de taxes à la frontière américaine pour les produits des petites usines

25 avril 2017

La dispute commerciale sur le bois d'oeuvre entre le Canada et les États-Unis entre dans un nouveau chapitre aujourd’hui.

Le département américain du Commerce confirme l'imposition de droits compensatoires de près de 20% sur les exportations canadiennes.

En Gaspésie, 270 emplois dépendant directement de la première, deuxième et troisième transformation du bois, selon le ministère des Ressources naturelles. Indirectement, le ministère compte 900 emplois en forêt publique. D’après les estimations du Conseil de l’industrie forestière du Québec, la valeur annuelle des livraisons de sciage s’élève à 317 millions de dollars, donc plus que les ventes enregistrées dans cette industrie au Bas-Saint-Laurent et en Estrie, mais moins qu’en Abitibi, qu’au Saguenay et que sur la Côte-Nord.

Plus précisément, le taux moyen sera de 19,88% selon le Conseil de l’industrie forestière du Québec. La coalition américaine du bois d'oeuvre a dévoilé les mêmes informations par l'entremise d'un communiqué.

Pour certains joueurs majeurs de l'industrie, ce taux varie en fonction de l'évaluation effectuée par les responsables américains. Ainsi, Produits forestiers Résolu se verra imposer un taux de 12,82%. Pour West Fraser, Canfor et Tolko, établis en Colombie-Britannique, les taux seront respectivement de 24,12%, 20,26% et 19,5%. J.D. Irving, du Nouveau-Brunswick, devra composer avec un taux de 3,02%.

Par ailleurs, les usines devront payer des droits compensatoires de manière rétroactive à la fin du mois de janvier mais il reste encore beaucoup de détails à recevoir. Retour

PARTAGER