Informations régionales

11 nouvelles zones de conservation marine

11 nouvelles zones de conservation marine

7 novembre 2017

Pêches et Océans Canada décrète 11 nouvelles zones de conservation marine dans le golfe et de l’estuaire du St-Laurent.

La pêche aux engins de fond, comme les chaluts, les dragues, et les casiers, y sera désormais interdite pour les 25 prochaines années. Le but est de protéger les communautés de coraux et d’éponges d’eau froide.

La directrice régionale de la gestion des pêches, Maryse Lemire, précise qu’on en a tracé les limites en tenant compte des données historiques de pêche au sébaste, en particulier.



Pêches et Océans estime à 250 mille dollars la perte des flottilles touchées, sur une valeur annuelle de débarquements de plus de 400 millions de dollars, pour l’ensemble du golfe et de l’estuaire.

Le gouvernement du Canada a ainsi fait passer la proportion d’aires marines et côtières protégées à plus de 5 %, comme il s’était engagé à la faire d’ici la fin de 2017. Il souhaite maintenant se rendre à 10 % d’ici 2020.

Un refuge marin vient aussi d’être annoncé dans le Pacifique pour protégé les monts sous-marins en interdisant toutes les activités de pêche récréative et commerciale au moyen d’engins de fond. Plus tôt ce mois-ci, le ministre Dominique LeBlanc a annoncé que le Canada mettra sur pied un comité consultatif national qui aura pour tâche de fournir au ministre des Pêches et des Océans des conseils sur les normes minimales de protection qui régiront les futures zones de protection dans les eaux canadiennes. Retour

PARTAGER